Ville de Chalon-sur-Saône

Nouveaux commerces

Voici vos nouveaux commerces à Chalon-sur-Saône :

- La Cosmédie

- Gentleman

 

La pizza, ça ne s’invente pas !

Une pizzeria qui fleure bon l’Italie complète désormais l’offre de restauration du quartier Saint-Cosme.

Au coeur de l’émulation artistique du quartier Saint-Cosme, en face de l’Espace des Arts et à quelques encablures du Conservatoire, la Cosmedie avait une place toute trouvée. A la tête de plusieurs restaurants en Bourgogne au cours de sa carrière professionnelle, Giuseppe Truglia a choisi Chalon pour une nouvelle aventure derrière les fourneaux. Et c’est la pizza, son produit phare, qu’il entend faire (re)découvrir aux Chalonnais. Originaire du sud de l’Italie, cet épicurien met un point d’honneur à promouvoir son savoir-faire et la qualité de ses produits. « Aujourd’hui, même si il y a des progrès, beaucoup trop de gens se prétendent pizzaïolo », regrette-t-il. « C’est un vrai métier. A la base, je suis charcutier traiteur mais à 19 ans, j’ai appris le métier de pizzaïolo. J’ai été formé par des Sardes et des Siciliens, j’ai travaillé avec du four à bois, du four électrique, du four à gaz… ». Tombé très tôt dans la pâte à pizza, Giuseppe ne s’en lasse toujours pas. » Je connais et maitrise mon produit mais j’essaie toujours de m’améliorer. L’avantage aujourd’hui est que nous pouvons accéder beaucoup plus facilement aux produits italiens de qualité ». Dans ce secteur de la restauration où la concurrence est légion, Giuseppe mise sur trois préceptes indéboulonnables pour se démarquer. « L’accueil, le cadre et la qualité », énumère-t-il. « L’essentiel est que les gens puissent ressortir d’ici en se disant que c’était bon, tout simplement. Dès lors, la publicité suivra naturellement».

La Cosmédie - 13 grande rue Saint-Cosme - 03 85 49 66 21

De parfaits gentlemen !

Une nouvelle boutique de prêt-à-porter dédiée exclusivement à la mode masculine vous attend dans les rues piétonnes.

De par son expérience du commerce chalonnais, Sandrine Cognard savait que l’offre réservée à la clientèle masculine ne demandait qu’à s’étoffer. « Pour des vêtements de qualité dans une gamme de prix raisonnable, les hommes ont réellement moins de choix que les femmes », explique celle qui fut salariée puis responsable de magasin au cœur des rues piétonnes. Depuis deux mois, c’est à la tête de sa propre boutique qu’elle optimise ses compétences. « J’ai toujours pensé ouvrir mon propre magasin, c’était maintenant ou jamais ! ». Une fois sa clientèle ciblée, la jeune entrepreneuse a décidé de vêtir les hommes de la tête aux pieds, avec des tenues habillées ou plus décontractées. « Costumes, chemises, chinos, polos, tee-shirts, cravates... », égraine-t-elle entre quelques conseils glissés à un client indécis. « C’est ce que j’aime dans ce métier et c’est ce qui doit nous démarquer. Nous apportons une aide, notamment pour les hommes qui ont plus souvent besoin d’être guidés. J’aime la relation avec les gens et si je peux les aider à faire leur choix, c’est appréciable ». Plus que des marques, c’est cette connaissance de la vente et du conseil que la commerçante souhaite imposer dans le temps. « J’aimerais qu’en venant chez moi, les gens se disent avant tout qu’ils viennent chez Gentleman ».

Gentleman - 7 grande rue – 03 85 48 30 31